Les différents types d’huile pour une meilleure vidange de boite automatique

Quel type d’huile il faut utiliser dans la vidange de ma boite de vitesse automatique ?

Pour fonctionner, les mécanismes des boites de vitesses automatiques doivent être lubrifiés, comme ceux des boîtes manuelles. Dans ces dernières, la lubrification s’effectue par barbotage : les pignons du bas baignent dans le fluide lubrifiant et projettent par leur rotation l’huile minérale sur toutes les autres pièces. Les boîtes de vitesses automatiques (BVA) utilisent un autre type d’huile pour faire fonctionner les actionneurs hydrauliques. Elles sont munies d’une pompe à huile qui éjecte un flux d’huile sous pression, distribué ensuite aux différentes zones qui doivent être lubrifiées.

BVA et huile synthétique

Alors que les boîtes de vitesses manuelles contiennent de l’huile minérale issue du raffinage du pétrole brut, les BVA fonctionnent avec des huiles de synthèse, ou ATF (Automatic Transmission Fluid), généralement de couleur rouge. Elles sont obtenues par synthèse chimique à partir de molécules bien choisies (polymères par exemple), ou par hydrocraquage d’une huile minérale.

Ces lubrifiants synthétiques constitués de molécules nobles de tailles homogènes offrent des performances supérieures à celles des huiles minérales en matière d’utilisation et de durée de vie. Ils sont extrêmement fluides à froid.

On peut dans certains cas y adjoindre des additifs mais leur usage est généralement peu recommandé par les spécialistes des boites automatiques. En cas de problème sur une BVA (à-coups par exemple), il peut néanmoins être utile d’en injecter une petite quantité dans le fluide lubrifiant de la boîte pour voir si cela permet de résoudre le problème.

A défaut, cela permettra de préciser le diagnostic en distinguant problèmes hydrauliques et problèmes mécaniques nécessitant un démontage de la BVA.

Bien choisir son huile

Il existe différentes huiles synthétiques sur le marché. Elles ne sont pas interchangeables. Il faut impérativement, par exemple lors d’une vidange, choisir une huile respectant les préconisations du constructeur. La formulation des huiles pour transmissions automatiques évolue en outre pour s’adapter aux évolutions technologiques des boîtes. C’est le cas par exemple des huiles Dexron (Dexron I, II…VI) du constructeur General Motors. Cette norme fixe des exigences en matière de viscosité à basse température, de résistance à l’oxydation, au cisaillement, aux variations de température et à la formation de mousse.

Chaque nouvelle norme (II, III, …) est compatible avec les précédentes.

Voici quelques exemples d’huiles synthétiques proposées par différents fournisseurs : (cliquez pour agrandir)

Zoom sur l’huile ATF Dextron VI®

L’huile synthétique Dexron VI® a été conçue pour la lubrification des transmissions automatiques récentes. Elle convient également aux BVA ancienne génération, convertisseurs de couple, directions assistées et systèmes hydrauliques ou mécaniques, lorsque les normes Dexron IIIH® ou Dexron IID® sont requises.
Cet ATF est par exemple adapté aux boîtes de vitesses automatiques installées sur de nombreux véhicules des constructeurs américains (GM, Ford, Chrysler…), asiatiques (Honda, Hyundai, Nissan, Toyota…) et européens (MB, Opel…). Il permet un passage des vitesses plus souple et plus rapide à basses températures et évite les phénomènes de broutage.
Sa faible viscosité et son bon comportement à froid permettent de réduire la consommation en carburant. L’huile améliore les performances des transmissions récentes comme plus anciennes. Elle possède une stabilité exceptionnelle à la chaleur et à l’oxydation et un point de figeage très bas. Sa durée de service atteint deux fois celle des ATF répondant aux spécifications Dexron III®.

Zoom sur l’huile ATF+4®

Cette huile est spécialement formulée pour optimiser le fonctionnement des transmissions automatiques de Chrysler. Elle est dotée de bonnes propriétés en matière de friction, d’une excellente fluidité à basse température et assure une protection fiable contre l’usure, des caractéristiques exigées lorsqu’un fluide de type Chrysler MS-9602 est recommandé.

L’huile ATF+4® possède d’excellentes caractéristiques de circulation à basse température (démarrage) et à température élevée (service). Les changements de vitesse sont améliorés et les tremblements au niveau de la transmission diminuent.

Sa stabilité à l’oxydation est bonne et elle conserve ses propriétés à haute température. Elle protège également contre la rouille, la corrosion et l’usure.

L’huile ATF+4® est recommandée pour les transmissions automatiques conçues pour les véhicules Chrysler, y compris les marques Dodge, Plymouth, Eagle et certains modèles Jeep. Elle peut également être utilisée dans les dispositifs exigeant un liquide de type ATF+®, ATF+2® et ATF+3®, y compris d’ailleurs certaines transmissions manuelles. Elle n’est en revanche pas recommandée pour les véhicules qui nécessitent un fluide de type Ford Mercon® ou General Motors Dexron®.

Summary
Meilleures huiles pour la vidange de la boite de vitesse automatique
Article Name
Meilleures huiles pour la vidange de la boite de vitesse automatique
Description
Bien choisir la meilleure huile pour ma boite de vitesse automatique afin de garantir la longévité et le bon fonctionnement de ma BVA et mon moteur
Author
Publisher Name
vidangeboiteauto
Publisher Logo

A propos de l'auteur

Articles similaires

4 Réponses

  1. patrick

    bonjour j’ai une audi Q5 double embrayage, faut il mettre de l huile DCT et combien de litres SVP ?
    merci

    Répondre
    • brice

      Bonjour normalement il y a 2 compartiments sur ces modèles. un pour le mécatronique. Un pour la boite.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.