Le groupe AISIN SEIKI – Boite de vitesse automatique

Le groupe Aisin Seiki Co Ltd fut créé en 1965 à la suite de la fusion de la Aichi Kogyo et la Shinkawa Kogyo. La compagnie est divisée en quatre branches : Aisin Seiki pour les ventes de pièces automobiles, Aisin Takaoka pour les pièces liées au moteur, Aisin AW pour les boites de vitesses et Advics pour les produits liés aux freins et aux châssis. En ce qui concerne les boites de vitesses automatiques, Aisin est connu pour la conception des 50-42LE, TF-80SC, 55-50SN, 60-41SN, EAT6 et sa grande sœur la EAT8. Les boites de cette liste non exhaustive sont utilisées par de nombreux constructeurs comme Renault, Volvo, Opel, Toyota ou encore PSA.

Les boites EAT6 et EAT8, des modèles d’évolution technologiques

En 2002, Aisin AW lance une boite six vitesses pour moteur à traction et à couple moyen. Contrairement aux précédentes boites automatiques sur le marché, la EAT6 (« Efficient Automatic Transmission » à six vitesses) se détache de la lenteur traditionnelle et de la surconsommation des autres boites grâce à l’augmentation du nombre de rapport. De ce fait, elle se rapproche bien plus de l’efficacité d’une boite manuelle. Dans le cas de la EAT8, les différences entre les deux concurrentes -automatique et manuelle- sont minimes.

La boite EAT6 représente une évolution significative en ce qui concerne l’amélioration des BVA. En passant de 4 à 6 rapports, le passage des vitesses se fait de manière plus fluide et plus rapide. L’agrément de conduite est indubitablement amélioré et les à-coups sont supprimés. Elle va aussi démocratiser la présence de plusieurs modes autre que éco et sport.

Alors que la technologie des boîtes robotisées (à simple ou à double embrayage) se démocratise, les boites EAT6 et EAT8 utilisent un traditionnel convertisseur de couple hydraulique, impliquant l’utilisation d’huile dans le mécanisme.

En 2017, Aisin AW lance sa nouvelle boite de vitesse EAT8, encore plus performante que sa version précédente. Composée de huit rapports, le rendement est amélioré avec l’ajout de l’extension Start & Stop jusqu’à 20 km/h. Il y a aussi une optimisation des échanges en couple entre le moteur et la boite. Enfin, la boite EAT8 réduit encore la consommation du véhicule.

Vidange et entretien d’une boite automatique Aisin

Les avis divergent en ce qui concerne la fréquence de la vidange des boites automatiques Aisin; en effet, certains concessionnaires ou garagistes peuvent avoir des recommandations différentes. Cependant, l’huile est un élément essentiel qui permet non seulement la lubrification du bloc de contrôle hydraulique mais aussi de nombreuses pièces telles que le convertisseur de couple, les disques d’embrayage ou encore les disques de friction. L’utilisation d’une huile combinant faible viscosité et bonne fluidité garantie un bon fonctionnement de la boite. Un entretien sérieux et régulier (tous les 60 000 à 100 000 km) de la boite Aisin semble raisonnable. Pour information les huiles recommandées et utilisées sont génréralement de la « multi ATF », de l’ ATF VI » ou encore « TRANS ATF ».

Summary
Groupe AISIN SEIKI
Article Name
Groupe AISIN SEIKI
Description
Aisin Seiki pour les ventes de pièces automobiles, Aisin Takaoka pour les pièces liées au moteur, Aisin AW pour les boites de vitesses et Advics pour les produits liés aux freins et aux châssis
Author

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.